le Joueur

« Le Joueur » de Carlo Goldoni

Dans la Venise du XVIIIe siècle, un jeune flambeur promis à un avenir matériel et conjugal sans soucis, ne connaîtra pas le destin tout tracé que l’on aurait pu lui imaginer car le jeu l’obsède et joue les trouble-fêtes en installant la spirale infernale du mensonge, de l’escroquerie et de la manipulation

C’est parce qu’elle nous parle de la dépendance maladive du Joueur à l’égard de sa passion, et à ses effets ravageurs, que cette pièce nous renvoie cruellement à notre monde contemporain où la fuite sous toutes ses formes, peut tenter tout un chacun en chamboulant la vie de ceux qui les entourent. Mais que l’on s’entende bien, cette pièce comique, énergique et colorée nous atteint au plus profond. C’est là que réside tout le talent de Goldoni.

« La finesse de la mise en scène fait de cette pièce un réel succès (…) des comédiens tous très performants » Le Bien Public 2006

L’équipe

David ARRIBE florindo
Pauline DUMORA – rosaura, un joueur
Michel MELKI – pantalon, gandolfa
Yves ROBIN – pancrazio, brighella
Cécile SPORTES – colombine, beatrice, un joueur

mise en scène - Pierre LAMBERT
décors - Christian FENOUILLAT
lumières - William LAMBERT
musique - Thierry CAENS (coproduction Camerata de Bourgogne )
costumes - Brigitte PILLOT
plasticienne - Marion GOLMARD
administration / communication - Anne de BRECHARD

Production : Théâtre de l’Espoir / Compagnie Pierre Lambert
Durée : 1H40

 Dossier de diffusion
 Revue de presse

 

 

 

le-joueur-colombine

Image 1 de 2